Les escarbots d'Ile-de-France

Club CPN


Poster un commentaire

Insectes (2/2) : développement

Après une première partie sur les caractéristiques des insectes (voir ici), nous avons parlé du développement des insectes.

Tout d’abord, des enfants ont mimé quatre stades du développement chez le papillon :

– d’abord un œuf (l’enfant en bas à gauche, bien emmitouflé dans un manteau)

– puis la chenille qui rampe en bas à droite (précédemment, nous avions observé qu’elle a bien 6 pattes ; les autres sont appelés « fausses pattes », elles ressemblent à des ventouses et leur sert à se déplacer)

– ensuite la chrysalide (en haut à droite)

– et enfin le papillon (en haut à gauche)

2014-10-14 - 0033 - CPN insectes

Pour que les plus petits visualisent bien le cycle de vie du papillon, voici un petit bricolage à faire ici.

Les enfants ont bien compris que chez les insectes, un même individu n’avait pas la même forme toute sa vie. C’est la métamorphose qui va permettre de passer d’une forme larvaire à une forme juvénile ou adulte. Comme les insectes au cours de leur vie vont manger, ils vont grandir et auront besoin de changer leur cuticule ; la mue leur permettra de renouveler leur enveloppe externe. Les mues sont nécessaires à la métamorphose des insectes.

Les scientifiques ont classé les métamorphoses des insectes en différents groupes dont les noms ont des racines grecs se terminant par ‘métabole’ signifiant ‘changement’.

2014-10-14 - 0037 - groupement photos CPN insectes

Amétabole : du grec ancien ‘sans changement’. Cela concerne les poissons d’argent, aussi appelés lépismes. Ils appartiennent à l’ordre des zygentomes (auparavant considérés comme des thysanoures). Seuls les zygentomes et les archaeognathes sont amétaboles (et aptères (=sans ailes) également).

2014-10-14 - 0047 - CPN insectes

Hétérométabole (‘autre changement’ -> opposé à ‘changement complet’). Les hétérométaboles sont une catégorie d’insectes chez lesquels il n’y a pas de stade immobile entre la larve et l’adulte. Il y a donc trois stades : œuf, larve et adulte. Les hétérométaboles se divisent en deux sous-catégories :

  • les paurométaboles (‘petit changement’) : la larve et l’adulte vivent dans le même milieu. Les orthoptères (sauterelles, grillons, criquets), les dermaptères (perces oreilles), les hémiptères (punaises, cigales…), les isoptères (termites), les phasmoptères (phasmes), les blattes en font partie.
  • les hémimétaboles (‘changement à moitié’) : la larve et l’adulte vivent dans des milieux différents (larve souvent aquatique). Les libellules et les éphémères en font partie : leurs larves sont aquatiques, les adultes terrestres.

2014-10-14 - 0046 - CPN insectes

2014-10-14 - 0045 - CPN insectes

 

Holométabole (‘changement entier’). Les holométaboles sont une catégorie d’insectes chez lesquels il y a un stade immobile entre la larve et l’adulte. Il y a ainsi quatre stades : oeuf, larve, nymphe ( hyménoptères) / chrysalide (papillons) / pupe (diptères) et adulte.  Les insectes les plus connus étant holométaboles sont les papillons, les coléoptères (coccinelles, scarabées…), les diptères (mouches et moustiques), les hyménoptères (abeilles, guêpes et fourmis), les puces…

2014-10-14 - 0044 - CPN insectes

 

A la fin du club nature, certains enfants ont dessiné des insectes…

2014-10-14 - 0048 - CPN insectes

 

Publicités


Poster un commentaire

Insectes (1/2) : caractéristiques

Le 14 octobre, nous avons fait un atelier sur les insectes. Pour la première partie de l’atelier, nous avons parlé des caractéristiques communes à tous les insectes.

Pour aider les enfants à décrire les insectes, ils pouvaient observer des individus vivants ou morts :

2014-10-14 - 0014 - montage 1-2 CPN insectes

2014-10-14 - 0021 - montage 2 CPN insectes

Au fur et à mesure, ils ont pu remplir le tableau suivant :

2014-10-14 - 0026 - CPN insectes

Voici donc ce qui caractérise les insectes :2014-10-14 - 0018 - CPN insectes
– ils ont un corps en 3 parties : tête, thorax et abdomen
– ils ont 2 antennes
– ils ont 6 pattes
– ils ont 4 ailes (2 paires d’ailes).

En ce qui concerne les ailes, certains n’en ont pas ou n’en ont que 2, mais il s’agit d’une régression.

Les diptères, comme les mouches et les moustiques constituent un ordre comprenant des insectes n’ayant qu’une paire d’ailes (la deuxième paire ayant évolué pour devenir des balanciers).

La mue est également une caractéristique des insectes. Elle consiste au renouvellement de la cuticule, l’enveloppe externe plus ou moins rigide et inextensible de l’animal. Les mues sont nécessaires à la croissance ou à la métamorphose chez les insectes.

 


Poster un commentaire

Coquillages (3)

Après un premier atelier sur les coquillages (voir ici et ), nous en avons fait un second le 2 octobre. Nous avons d’abord commencé à répondre tous ensemble à quelques questions…

Certains animaux ont des carapaces ou des coquilles ; la coquille permet à l’animal de le protéger. En grandissant, ils peuvent se débarrasser de leur coquille et s’en fabriquer une nouvelle, comme le crabe ; d’autres changent de coquille et en choisissent une plus grande, comme le bernard-l’ermite ; et enfin, certains ont une coquille qui grandit avec eux, comme la tortue, l’huître ou l’escargot.

Les coquillages font partie de l’embranchement des mollusques (ils ont le corps mou) ; d’autres mollusques nageurs n’ont pas de coquilles, comme la pieuvre ; d’autres mollusques de jardins n’ont pas de coquilles comme la limace. Dans la famille des mollusques, il y a comme ordres les plus connus : les gastéropodes, les bivalves, les céphalopodes (tête dans les pieds), les scaphopodes.

2014-10-02 - 0940 - CPN coquillages 2

Nous avons ensuite fait quelques jeux… comme retrouver le nom des coquillages, découvrir l’anatomie d’un coquillage ou retrouver où se situent les mers :

2014-10-02 - 0945 - jeux CPN coquillages 2

Il y avait également un jeu de mémory :
2014-10-02 - 0941 - CPN coquillages 2

Nous avons pu observer un coquillage qui était encore vivant la veille au soir.

2014-10-02 - 0944 - CPN coquillages 2

Les coquillages ayant des stries d’arrêt hivernal de croissance (les « traits horizontaux ») indiquent leur âge, un peu à la manière des arbres :

2014-10-02 - 0949 - CPN coquillages 2

Et si vous voulez vous documenter encore plus sur les coquillages, on peut voir une jolie vidéoillustrant la filtration des bivalves  ici ainsi que deux « C’est pas Sorcier » à regarder : Les perles de Tahiti et Au bord de la mer.