Les escarbots d'Ile-de-France

Club CPN


Poster un commentaire

Les dromadaires

A l’occasion d’un voyage virtuel au Maroc, certains se sont intéressés au dromadaire. Ces animaux appartiennent à l’ordre des artiodactyles (qui ont une paire de doigts en grec), au sous-ordre des tylopodes (qui signifie « pieds à coussinets » en grec) et à la famille des camélidés. Les camélidés englobent les lamas, alpagas, guanacos et vigognes qui vivent en Amérique et les dromadaires et chameaux qui vivent en Afrique et Asie.camels1

 

 

(A) Ancêtre (B) Vicugna vicugna (C) Lama guanicoe (D) Camelus bactrianus (E) Camelus dromedarius

Dromadaire et chameau ont une aire de répartition qui ne leur permettent pas de se rencontrer naturellement. Cependant les éleveurs sont parvenus à les croiser  et à obtenir des hybrides se nommant Turkoman, très robustes (comme les chameaux) et donnant du lait (comme les dromadaires).

2

 

Devinettes « maxi-pas-bêtes »

Quand un chameau ou un dromadaire crie, on dit qu’il blatère ou qu’il blague ?

Dans les bosses des chameaux, il y a de l’énergie ou de l’énervement ?

Cherchez l’intrus :

Le dromadaire est utilisé par l’homme pour :
– Faire la course.
– Produire du lait, de la viande, de la laine, du cuir.
– Se soigner selon la médecine traditionnelle bédouine.
– Travailler la terre.
– Porter de lourdes charges.
– A transporter le courrier d’un village à l’autre, de manière autonome.
– Chauffer les êtres humains grâce à leurs excréments.
– Transporter des personnes.

Publicités


Poster un commentaire

Discussion avec un passionné de roches et fossiles.

Vendredi 16 janvier, un chercheur de fossiles, de roches et de minéraux nous a montré une partie de sa collection. En voici ici un aperçu…

montage panoramique - 2

Nous avons regardé les roches d’un peu plus près.

2015-01-16 - 0795 - CPN roches et minéraux - groupe

2015-01-18-mineraux - Lucas et Maël

Sur la photo suivante, sur la première ligne, on peut voir le fossile d’une éponge. Puis une roche avec deux aspects bien distincts, dû aux glaciations successives. Puis une pierre ponce et une obsidienne (c’est la même roche, mais qui a été chauffée à des températures différentes). Ensuite, nous avons vu des cavités formées par des pholades (Mollusques bivalves creusant des loges dans des pierres calcaires).

Sur la seconde ligne, trois fossiles d’éponges. Puis un fossile d’éponge dans du silex. Un fossile d’ammonite. Et enfin un pudding (un ensemble de plusieurs roches) :
2015-01-16 - 0796 - CPN roches et minéraux - montage2

Sur la photo suivante, on peut voir sur la première ligne du calcaire oolithique, une roche calcaire d’origine chimique. Les calcaires oolithiques sont presque entièrement composés de matériaux qui proviennent de la précipitation chimique du calcaire. Leurs conditions de formation sont très particulières. Dans une mer chaude (27 à 28 °C), très peu profonde (moins de 10 mètres), agitée et riche en calcaire dissous, le carbonate de calcium précipite. Il se dépose autour d’un grain central qu’il enrobe, formant des enveloppes concentriques (appelées oolithes). Les oolithes, ressemblant à de petits oeufs, grossissent puis tombent au fond de la mer. Le sable oolithique finit par chasser l’eau et par se cimenter.

Puis des staurolites (cristaux de plusieurs centimètres), une pierre venant de Madagascar et une galène (elle était bien lourde ; lors d’un précédent atelier – voir ici – on avait pu calculer sa densité à 9,625).

Sur la seconde ligne, on peut voir une ophicale, du bois fossilisé, des fossiles de bélemnites (leurs rostres ont la forme de javelot ou de balle de fusil) et une empreinte de coquillage.

2015-01-16 - 0824 - CPN roches et minéraux - montage 3A la fin de la présentation, les enfants ont eu la chance de pouvoir repartir avec des micrasters (un genre éteint d’oursin):

DSCF9305


Poster un commentaire

Classification des minéraux, minéraux organiques et métiers associés

Mardi 20 janvier, nous nous sommes à nouveau penché sur les minéraux, sur leur classification puis précisément sur les minéraux organiques.

1defLes enfants ont tenté de définir ce qu’était un minéral. Nous avons pu voir qu’un minéral est une substance qui n’est pas vivante, qui peut être formée naturellement ou synthétisée artificiellement. Les minéraux sont souvent solides et souvent inorganiques (dépourvu de carbone réduit). En s’associant, ils forment des roches. Un minéral se définit par sa composition chimique et l’organisation de ses atomes.

Le système de classification retenu par l’Association internationale de minéralogie est celle de « Nickel-Strunz ». Les minéraux sont répartis en 10 classes minérales.
Classe I : les éléments natifs (minéraux composés d’un seul élément chimique naturellement présent dans la croûte terrestre, comme le cuivre (Cu)).

Classe II : les sulfures et dérivés (on rajoute le soufre (S), qui avec un degré d’oxydation de -2, est combiné à un autre élément chimique ou un de ses radicaux.).

Classe III : les halogénures (minéral composé d’un ion halogénure, c’est à dire un F(ion fluorure), Cl (ion chlorure), Br (ion bromure), I (ion iodure) ou un At (ion astature)).

Classe IV : les oxydes et hydroxydes (avec O2 ou OH).

Classe V : les carbonates (sel composé d’acide carbonique (H2CO3) et d’une base quelconque) et nitrates (sel ou ester dérivé de l’acide nitrique (HNO3).

Classe VI : les borates (sels formés par l’acide borique (H3BO3) combiné avec une base).

Classe VII : les sulfates et dérivés (sulfate est un sel formé par la combinaison de l’acide sulfurique (H2SO4) avec une base).

Classe VIII : les phosphates et dérivés (combinaison de l’acide phosphorique (H3PO4) avec une base).

Classe IX : les silicates (sel dérivant de la silice (SiO2)).

Classe X : les minéraux organiques. Une substance organique est une substance formée principalement de carbone réduit, résultant de l’activité chimique des êtres vivants. Suite à un processus géologiques, cette substance organique peut devenir un minéral organique.

2whewellite3mellite

 

 

 

 

Nous nous sommes attardés sur les minéraux organiques. Comme les spécialistes ne sont pas d’accord sur la définition, nous avons préféré parlé de minéraux organiques lorsqu’ils n’étaient pas produit par un être vivant et lorsqu’il y avait un processus géologique nécessaire à l’obtention du minéral. C’est le cas de la whewellite et de la mellite.

Dans les autres cas, nous parlons de 5-copalgemmes organiques, comme l’ivoire , le corail rouge, l’ambre, le copal.4-ambre

 

 

 

 

 

6-corail7-corail

 

 

 

 

 

Enfin deux vidéos ont été présenté parlant des métiers de « géologue » et de « joaillier«