Les escarbots d'Ile-de-France

Club CPN


Poster un commentaire

Sortie Araignées à l’Etang des Noës

Le 13 avril 2015, nous avons fait une seconde sortie sur le thème des araignées. Nous avons tout d’abord recherché des araignées, ce qui n’a pas été simple (on en trouve plus facilement en forêt).

2015-04-13 - 0757 - CPN araignées

Nous avons finalement trouvé 4 araignées : voici ci-dessous une tetragnathe étirée, en vue ventrale :

tetragnathe-etiree

Et dans cette boîte, une exuvie et une araignée-loup du genre Pardosa.

exuvie-pardosa

Puis nous avons eu pu voir différentes photos d’araignées et parler de leur anatomie.

2015-04-13 - 0764 - CPN araignées

Les araignées ont un céphalothorax, qui regroupe la tête et le thorax, et un abdomen.

anatomie araignée

Sur le céphalothorax, il y a :

– des pédipalpes, qui servent d’organes sexuels.

– des chélicères qui servent pour piquer les proies et ainsi les manger.

– des yeux simples ou ocelles, de 0 à 8 (certaines araignées dans des grottes n’ont pas d’yeux).

Sur l’abdomen, il y a des filières, qui permettent à l’araignée de fabriquer sa toile. Un fil de sa toile est composé de plusieurs fils en soie, qui sortent liquide des fusules et se solidifient à l’air.

 

Les araignées sont carnivores, sauf Bagheera kiplingi (voir photo ci-dessous). Cette araignée vit au Mexique. C’est la seule espèce d’araignée dont le mâle s’occupe de ses petits.

bagheera kiplingi

Voici ci-dessous une exuvie (la peau de l’araignée car elle mue).

2015-04-13 - 0765 - CPN araignées

 

A la fin du club nature, nous avons pu voir 3 grosses mygales de Guyane.

2015-04-13 - 0781 - CPN araignées

A la maison, les enfants ont joué à un jeu sur les araignées, si vous aussi vous voulez le faire chez vous, c’est ici.

Publicités


Poster un commentaire

Sortie Araignées au Coupe-Gorge

2015 04 07-etang-coupegorge

2015 04 07-recherche-mygale

La première sortie sur les araignées eut lieu le mardi 6 avril autour de l’étang du Coup-Gorge en forêt de Rambouillet. Les enfants ont recherché des araignées, trouvé de nombreuses araignées-loups du genre Pardosa (aucun cocon n’a été observé attaché aux femelles ; par contre nous distinguions bien les mâles des femelles). Une agélène a été momentanément délogée de sa souche (sans doute une femelle Agelena labyrinthica cf photo) et une chaussette de mygale (Atypus affinis) a été prise en photo.

2015 04 07-chaussette   DSCF0003-araignee


Poster un commentaire

Des araignées dangereuses dans nos régions ?

indexMardi 6 avril, nous avons discuté d’araignées. Elles font très souvent peur et pourtant elles sont bien inoffensives !  Les araignées sont dépourvues d’aiguillon : elles ne peuvent donc pas nous piquer comme les guêpes et les abeilles. Par contre elles possèdent des chélicères avec des crochets qui leur permettent de capturer de petites bêtes (arthropodes mais parfois aussi des tétrapodes) et même de leur injecter du venin et de quoi les liquéfier. Mais les araignées ont peur de nous ! La grande majorité n’auraient pas idée de nous mordre et même si elles y parvenaient leurs chélicères ne peuvent transpercer notre peau.

steatoda

 

Selon Le Guide des araignées de France et d’Europe (Michael J. Roberts), trois espèces sont à manipuler avec précaution : les cheiracanthes, l’argyronète (la seule araignée aquatique, que nous ne rencontrons donc pas facilement), Steatoda nobilis (appelé fausse veuve ou veuve noble, espèce des Canaries et de Madère ayant été introduite en Europe).

 

cheiracantheargyronetelatrodecte

Quant aux veuves du genre Latrodectus, il existe la veuve noire de Corse (également observée en Vendée et en Bretagne). Elle est en effet venimeuse ; mais agressive uniquement autour de son cocon qui se trouve loin des habitations.