Les escarbots d'Ile-de-France

Club CPN


Poster un commentaire

Hyménoptères, guêpes et frelons

Le 30 avril 2015, Antoine du CERF (Centre d’Etudes de Rambouillet et sa Forêt) nous a tout d’abord présenté les hyménoptères, puis plus particulièrement les guêpes et les frelons. Les hyménoptères sont des insectes à « ailes membraneuses » parmi lesquels on compte les guêpes, les abeilles, les bourdons, les fourmis, les termites. Le haut et le bas de leur corps est relié avec une « taille de guêpe » c’est à dire une séparation. La moitié des hyménoptères vit en groupe, ce sont des insectes sociaux (un nid plusieurs insectes). Ceux de l’autre moitié vivent seuls, ce sont des insectes solitaires (1 nid un insecte).

Les guêpes (elles sont vraiment jaunes) font un nid en papier. Les abeilles (elles sont plutôt marrons, une couleur plus discrète) font un nid en cire qui est imperméable (pour y mettre du miel). Les bourdons font un nid désordonné, sorte de boules de mousse en cire (dont la taille maximum est petite car ils ne font pas de grande population).

2015-04-30 - 0892 - club nature guêpes et frelons

Les guêpes et les frelons (les frelons sont des grosses guêpes).

2015-04-30 - 0878 - club nature guêpes et frelons

Une  reine construit toute la colonie (sauf pour les abeilles qui est aidée des ouvrières). La reine a passé l’hiver à dormir. Sur 300 reines qui sortent de l’hiver, une seule va faire un nid.

En mars, elle se réveille et commence à manger le nectar des fleurs ou celui de la sève des arbres.

En avril, elle cherche un endroit pour y faire son nid en visitant des trous. Elle est appelée « fondatrice » car elle part de zéro (ce qui n’est pas le cas des abeilles).

La reine des guêpes construit son nid à partir de la fibre de bois. Elle gratte le bois pour arracher les fibres, fait une boule, la met sous son menton et l’apporte jusqu’à son nid. En mai, c’est donc la fondation du nid. Dès que la reine a construit une cellule, elle pond, l’œuf est collé dans la cellule (la reine choisit si elle pond des mâles ou des femelles).

Jusqu’à début juin, ce ne sont que des reines que nous voyons dans les jardins. Les premières ouvrières apparaissent en juin.

Le sucre ne sert à nourrir que les adultes. Les larves sont nourries à partir d’autres insectes. Seuls les guêpes, les frelons et les fourmis chassent. La reine réduit la taille de l’insecte, fait une boulette et nourrit la larve. Ensuite la larve ferme le nid. Lorsqu’elle sort du nid, elle sèche ses ailes pendant 1 à 3 jours, période pendant laquelle elle sera un peu nourrie par la reine et va sortir.

En juillet et août, c’est l’agrandissement : en trois mois, le nid passe de 1 individu à une centaine d’individus.

En septembre, c’est le maximum du développement du nid. Les insectes se cachent en effet pour l’hiver, il y a donc moins de choses à manger. Les larves sortent du nid une seule fois pour se reproduire et cherchent à leur tour un endroit pour l’hiver (octobre).

De très grosses guêpes apparaissent, elles font des réserves pour l’hiver.

En octobre, c’est également la reproduction.

Le nid en hiver tombe en ruine, c’est fragile.

De novembre à février, c’est le repos hivernal.

2015-04-30 - 0882 - club nature guêpes et frelons ensemble

2015-04-30 - 0891 - ensemble club nature guêpes et frelons

Si vous voulez en savoir plus sur les guêpes et les frelons, vous pouvez aller voir le site d’Antoine ici, il y a de très chouettes vidéos.

 

Publicités