Les escarbots d'Ile-de-France

Club CPN


Poster un commentaire

Papillons de jour et de nuit

Ce lundi 3 juillet, la sortie CPN fut l’occasion de découvrir la ferme du bout des prés (d’autres photos viendront plus tard) et d’attraper quelques papillons. Huit espèces ont pu être photographiées : à vous de deviner le nom de ces papillons. En passant la souris sur la photo, son nom commun devrait s’afficher 🙂

Publicités


Poster un commentaire

Papillons et graines

Lundi 19 juin, nous avons profité de différents jeu de la mallette « Papillons » : le « pioche aile », celui sur le cycle de vie, « Papillons ou pas ? », un autre sur les papillons aposématiques et mimétiques. Ensuite les enfants sont partis chasser quelques papillons : myrtil, gorgone et tristan ont été observé et relâché !

Nous avons également commencé la récolte de quelques graines, dont les urucums ramenés du Brésil et servant, une fois pilées, de pigment alimentaire.


Poster un commentaire

« Papillons des rivières »

Pour ce CPN où l’on hésitait entre les petites bêtes de la mare et les papillons, les épuisettes et filets à papillons étaient de la partie. Quelques papillons ont été attrapés dont la carte géographique (en photo ci-dessous). Des larves de libellules, des larves d’éphémères, des punaises aquatiques et de nombreux gammares ont été pêchés puis relâchés.


Poster un commentaire

Fabriquons notre fusain

C’est ce que nous avons fait lundi 28 novembre à Bullion. On y a trouvé facilement cet arbuste : le fusain. Les enfants se sont emparés de tronçons de branches et les ont épluché. Voici le détail de la manip :

Ingrédient : morceaux de branches d’arbre vivant (saule ou fusain de préférence).

Matériel : une boîte métallique trouée, un éplucheur, un couteau (ou sécateur) et un feu de cheminée.

Protocole : Couper les branches et les éplucher. Les mettre dans la boîte métallique trouée et l’insérer dans la cheminée sur les braises.

Laisser carboniser les branches de fusain quelques dizaines de minutes.


Poster un commentaire

Parcours sur les plantes sauvages rambolitaines

Nous étions quelques familles à découvrir jeudi 7 avril ce parcours d’environ 2km dans le centre ville. Les plantes sauvages urbaines y sont nombreuses en ce début de printemps, parfois en fleurs. Au total 36 espèces de plantes ont été notés sur le bitume ; des plantes qui poussent sans avoir été plantées.

groupe1

Si vous souhaitez faire ce parcours, qui se trouve à 400 mètres de la gare, vous pouvez vous aider du plan manuscrit ci-dessous. plan-parcours-sauvages-rbtUn grand merci à Alain et Dany du CERF78 pour la reconnaissance du parcours et la vérification des identifications !

Ce parcours permettra d’enregistrer quelques espèces de plantes dans la base de données de « Sauvages de ma rue« , ce programme de science citoyenne. Vous aussi vous pouvez participer !